Réunion du 5 décembre 2019

La réunion a débuté à 20h, avec 11participants :

Bernard Jacob, François Vignes, Yves Schlosser, Jean-Pierre Martin, Laurent Chopineaux, Angelo Di Mango, Laurence Dion, Philippe Grimonet, Nicolas Valognes, Jean-François Vigne, Kurt Nagel

La présidence et l’animation de la réunion ont été assurées par Kurt.

Présentation des travaux

La séquence de présentation des photos est particulièrement importante ce mois-ci, puisque 6 photographes ont apporté des tirages.

Bernard Jacob présente une série de 11 cyanotypes, teintés au thé, 6 portraits et 5 cucurbitacées. Les clichés d’origine ont été effectués avec une chambre 8×10 inch (20×25).

Les tirages ont permis de constater qu’un même procédé de virage (par exemple virage au thé noir) donne des résultats différents d’un tirage à l’autre. D’où une grande variété de résultats.

Et le procédé semble particulièrement adapté pour le portrait comme nous avons pu le constater avec le portrait de certains des participants à la réunion.

Nicolas nous a présenté l’évolution de sa série sur la fabrication de lunettes ; tirages de lecture des photos sélectionnées permettant de rechercher le fil directeur de la série, les tirages à reprendre pour concentrer l’image sur un élément ainsi que les cadrages à adapter.

Il s’en est suivi un échange sur la particularité d’une série conçue comme un reportage sur une activité : contrainte lors des prises de vue, contrainte pour intégrer des éléments s’imposant dans les photos (arrière-plan, …) fil directeur graphique.

Nicolas nous montre également le résultat de ses travaux dans l’atelier virage, avec des tirages d’un paysage de montagne : virage bleu, virage sépia et virage bleu avec la montagne sépia.

Le rendu de ce dernier virage est saisissant.

Laurent a apporté ses « photos de vacances », dans une belle boite qu’il a confectionnée : une très belle série de photographies, prises dans une Bretagne pluvieuse en 24×36.

Malgré des conditions de lumière pas favorables, les tirages sont parfaitement équilibrés en terme de tonalité. Tirages sur Ilford classique et très léger virage sépia.

Angelo avait apporté trois photographies prises avec un Mamiya C330, équipé d’un téléobjectif de 180 mm. Les tirages ne laissent aucun doute sur la qualité de l’objectif. Il s’en suit une discussion sur la qualité relative de diverses gammes d’objectifs 6×6 et des viseurs (Hasselblad vs Mamiya-Rolleiflex), sans oublier les aspects budgétaires.

Yves fait un travail sur le « cœur », plus exactement l’utilisation du symbole « cœur » dans divers aspects de notre société, avec humour. Il nous a présenté un point d’étape, avec des tirages au format carré destiné à constituer l’encadrement de tirages plus important.

Kurt a présenté une série de photos sur l’Aubrac. La lumière, lors de son séjour était franchement mauvaise et il a dû profiter des rares moments où il était possible de voir un ciel susceptible d’offrir un rendu satisfaisant. La prise de vue a été faite avec un filtre orange et une pellicule Orwo (pellicule cinéma avec un rendu particulier) .

Le tirage a été fait sur un papier à ton chaud et un révélateur Bergger neutral.

Au final, les lumières sur les tirages sont superbes.

Actualités du mois

Philippea présenté une sélection d’exposition en cours.

A Grenoble, exposition Vivian Maier « street photographer » : 140 photographies, très beaux portraits pris dans les rues de New-York, Boston et Chicago.

Au Musée de l’ancien Évêché, entrée gratuite tous les jours – jusqu’au 15 mars 2020,

http://www.petit-bulletin.fr/grenoble/expositions-article-66080-Vivian+Maier++cette+illustre+inconnue.html

A Paris, on peut signaler deux expositions :

  • Denis Brihat à la BNF, (qui se termine le 8/12) : l’exposition n’est pas très grande, mais offre un panorama assez complet des différentes technique qu’il janvier au utilise.
  • Henri Cartier-Bresson à la fondation HCB : ses reportages en Chine 1948-1958. De très nombreux tirages, réalisés sous le contrôle de HCB. Ces photographies, diffusées largement par la presse internationale (dont Life) ont eu un très grand écho. A noter, le coté très neutre des tirages par opposition aux tirages de presse.
  • J-H Lartigue du 21 novembre au 17 janvier 2020, au Ministère de la culture (PdF à télécharger sur le site du Ministère de la Culture : https://www.culture.gouv.fr/Presse/Dossiers-de-presse/Exposition-40-ans-de-la-donation-Jacques-Henri-Lartigue);
  • Exposition-Hommage à Jean-Claude GAUTRAND / Galerie ARGENTIC jusqu’au 11 janvier 2020 : http://www.argentic.fr/exhibition-147.html

A Marseille, il faut noter une exposition Man Ray au Musée Cantini et au Chateau Borély : cette rétrospective présente entre 160 et 180 tirages vintage de Man Ray et presque autant de revues (Vogue, Harper’s, Baazar…).

http://www.marseille.fr/vdm/culture/actualites/man-ray-et-la-mode-cantini-et-au-chateau-borely

Dans les semaines qui viennent, on peut noter :

A Lyon : Sebastiao Salgado – Genesis à la sucrière, du 20 février au 10 mai 2020.

Réservation fortement conseillée

https://www.lasucriere-lyon.com/genesis

Accueil

A Lausanne, Musée de l’Elysée : René Burri « L’explosion du regard » – du 29 janvier au 3 mai 2020.

http://www.elysee.ch/expositions-et-evenements/expositions/rene-burri-lexplosion-du-regard/

A Paris, à la MEP :rétrospective en France de l’artiste allemande Ursula Schulz-Dornburg.

Depuis plus de cinquante ans, Ursula Schulz-Dornburg explore, à travers son travail, la relation entre l’environnement bâti et le paysage, notamment dans les zones de conflits. Jusqu’au 16 février 2020.

https://www.mep-fr.org/event/ursula-schulz-dornburg/

Enfin, l’appel à candidatures pour le Festival Confrontations de Gex est ouvert jusqu’au 31 mars prochain (10 photographies, thème libre) : http://confrontations-photo.org/

Organisation des 13èmes Rencontres.

Yves a tout d’abord fait un point sur l’espace disponible dans la Ferme de Bressieux : les deux salles utilisées l’année dernière (Bellens et Bolliet) mais également deux petites salles, l’escalier et un couloir.

Ceci permettra d’accueillir, en plus de la Galerie Vrais Rêves et du stand Art’gentik73, un maximum de 13 photographes.

Selon le nombre de photographes, les panneaux suspendus seront disposés de manière à éviter l’effet de cloisonnement constaté l’année dernière.

Il fait un appel à volontaires

  • pour prendre en charge la confection du livret (Laurence Dion se propose, ce qui est accepté avec plaisir)
  • et pour organiser le stand Art’gentik73, dans la salle Terraillon. Il faut concevoir un espace convivial d’accueil des visiteurs, avec des photos des adhérents, des photos à vendre (nécessairement sous passe-partout) et la tombola.

Le point suivant est la liste des 12 photographes pressentis pour être exposés :

  • 6 photographes de l’association : Angelo, Kurt, Michel, Jean-François, Laurence et François ;
  • 5 à 6 photographes invités. Certains sont d’ores et déjà validés : Lionel Turban (Daguerréotypes), Margaret Fitzgérald (sténopés), Jean-Luc Joseph (portraits) et un représentant d’Imago Lucis. Fabienne Forel (cyanotypes est également acceptée par tous les participants à la réunion.
    Par contre, la proposition de David Tatin a entraîné un débat nourri en raison du process d’obtention des images finales :
    • prise de vue initiale numérique, permettant d’obtenir un négatif « jet d’encres » correspondant à la taille souhaitée pour l’image finale ;
    • réalisation d’un cyanotype classique sur papier aquarelle, puis virage au thé ;
    • réalisation d’un scan du cyanotype permettant d’éliminer la teinture des marges et homogénéiser le rendu avant impression finale au jet d’encres.

Certains estiment que le process est numérique, le recours à un cyanotype intermédiaire n’ayant aucun intérêt car pouvant aisément être simulé par un traitement informatique ;

Pour d’autres, le résultat de ce processus mixte utilisant une technique classique justifie l’accueil du photographe,

Enfin, pour d’autres, les photographies finales ne peuvent être exposées qu’à la condition d’être accompagnées d’explications permettant de saisir toutes les étapes, incluant nécessairement l’exposition d’au moins un cyanotype original.

Un vote a permis de dégager une nette majorité pour cette troisième option. Yves contactera David Tatin pour s’assurer qu’il accepte cette proposition.

Les ateliers

Angelo propose un atelier bromoil le 25 janvier prochain. Il est encore possible de s’inscrire.

La réunion se termine à 22h30.

Le secrétaire

P. Grimonet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s